08 janvier 2009

Epopée Déshabillée

Non je n'ai pas traversé Lyon toute nue !

Par contre, à 3j de mes partiels, il a fallu que j'aille échanger un article trop grand... Pas le choix, il fallait que je le fasse avant la date limite...

rep_pied

J'ai donc abandonné mon enzymo et ma metabo, une mandarine dans le ventre (bah oui il etait midi passé ms j'venais juste de me lever...) et je suis descendue à la Part Dieu (le grand centre commercial, eh, faut suivre !), bravant le froid (ouais, j'habite au dessus du metro, ms j'y vais à pieds, c'est bon pr les fesses et la cellulite :P) et les ours affamés (bah oui ça fait plus classe). J'arrive donc 20min plus tard sous les seches cheveux des portes coulissantes, heureuse de retrouver la civilisation et fiere de m'etre fait doubler par aucun tram. Je me met a l'aise, j'enleve les gants, j'ouvre le manteau, j'ouvre l'echarpe, je me perd 8 fois (ça fait 4ans que j'y vais ms j'y arrive tjr pas ^^) jusqu'a trouver les galeries, ou je vais regulieremt pr surveiller les nouveautées de mes marques adorées. Je monte donc chez princesse tam tam (oui, encore ^^), et puis qd meme, conscience travailleuse en tete, je fonce sur le modele que j'ai repéré, je l'essaye meme pas (a force, j'connais ma taille chez eux ^^), et opla a la caisse, avec le ticket, et l'autre article... et là la gentille-petite-madame-de-mes-deux-meme-si-jen-ai-pas, m'annonce lachement "aaah ça c'est un ticket boutique mademoiselle (et cmt elle sait d'abord, si ça j'trouve j'suis une madame, eh !) je vais pas pouvoir faire l'echange" "PARDON ???" oui pcq qd meme, j'ai marché une demi heure alors que j'ai un partiel a reviser, et que bon la lingerie c'est mignon, ms un tout p'tit peu con quoi... "ah nan la ça va vrmt pas etre possible..." j'ai vu tout mes exos de chimie passer devant mes yeux, j'me suis demandé si j'allais lui retourner le cycle de Krebs, l'esterifier (voire l'es-terrifier, hahaha), lui faire bouffer de l'AcetylCoA à la louche, ou juste lui en mettre une, mais comme je suis une petite fifille tendre et délicate, j'lui ai juste demandé ou était sa (putain de) boutique (de merde). J'ai été la plus polie possible, ms j'crois qu'elle a qd meme compris que c'etait l'overdose de perdage de tps, et elle a fini chacune de ses adresses par "ms c'est pas loin hein !". Sortie des galeries, pr une fois, j'ai pas mis longtps a trouver la sortie. Groumf.

pos_pied

J'ai sauté ds le premier bus a antennes que j'ai croisé, et direction la presqu'ile... Après 3 montées descentes dans la rue Edouard Herriot, j'ai fini par trouver le microscopique magasin princesse tam tam, que on dirait qu'ils ont tellement peur qu'on voit leurs dessous, qu'ils se mettent sous les panneaux de toutes les autres enseignes, j'ai foncé sur mon modele, échangé et 10sec... "Vous avez deja le bas ?" "Ouiouiouiouioui" (règle moi ce truc vite ou j'te fais bouffer tes strings). Ressorti, j'ai eu ma correspondance, j'ai faillit prendre le metro a l'envers, j'suis rentrée chez moi congelée, 17h, pas encore déjeuné, et j'ai bossé en soutif, pr changer du pyjama !

soutif

.

.

.

.

Non mais ! :P

Posté par Kallipygos à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Epopée Déshabillée

    Lise Charmel

    J'aime la lingerie faite par Lise Charmel.

    Posté par Lise Charmel, 16 novembre 2010 à 12:22 | | Répondre
Nouveau commentaire